Écoles

Les échanges interculturels enrichissent, forment et marquent

De nombreuses écoles cantonales sont favorables aux échanges de jeunes, car elles reconnaissent l’importance des expériences interculturelles. Cela permet aux élèves de voir plus loin que le bout de leur nez, d’élargir leurs horizons et de développer des compétences précieuses pour la vie dans un monde globalisé. Pour les écoles aussi, cela peut être enrichissant à bien des égards.

Votre contribution à l’échange

  • Vous favorisez la compréhension interculturelle
  • Vous renforcez le développement personnel

 

  • Vous améliorez les compétences linguistiques
  • Vous offrez un espace pour des amitiés internationales

Intégration dans le quotidien de l’école

Lors de leur admission dans notre programme, tous les étudiants d’échange s’engagent à fréquenter l’école sans interruption et à participer activement aux cours. Leur expérience scolaire doit être aussi proche que possible de celle de leurs collègues suisses. Dans ce contexte, nous vous demandons de veiller à ce que les élèves en échange fassent également leurs devoirs, contribuent aux cours et passent des examens. Vous trouverez d’autres indications sur l’intégration des élèves d’échange dans les check-lists publiées par Intermundo (en collaboration avec YFU et d’autres organisations membres) à l’intention des responsables d’échange, des professeurs de classe et des enseignants spécialisés.

Acquisition de la langue

Les étudiants d’échange* sont invités à apprendre l’allemand avant leur départ. Mais ils ne parviennent pas toujours à acquérir les connaissances d’allemand nécessaires : soit parce qu’ils étaient encore soumis à une forte pression d’examen à l’école, dans leur pays d’origine, soit parce qu’il leur manque tout simplement les outils techniques (accès à un ordinateur, Internet stable). Le Rotary organise un camp linguistique d’une semaine avec tous les nouveaux arrivants dès le début de l’année d’échange, puis des cours de langue en ligne de deux heures ont lieu chaque semaine avec « Flying Teachers » (jusqu’au niveau A2).

Mais si un* étudiant d’échange dispose de la motivation nécessaire et est soutenu de manière appropriée par son entourage, de grands progrès sont possibles dès les trois premiers mois. Si vous avez l’impression que les compétences linguistiques stagnent dans votre école, n’hésitez pas à nous contacter.

Apprentissage interculturel pour les deux parties

Les possibilités de créer des occasions d’apprentissage interculturel avec l’aide d’élèves d’échange*, y compris pour les élèves suisses, sont nombreuses. Vous trouverez ci-dessous quelques idées :

– Réflexion sur les défis posés par la nouvelle composition de la classe, culturellement diversifiée.

– Exposés d’élèves d’échange sur leur pays d’origine (politique, culture, système scolaire) ou sur la Suisse – du point de vue d’une personne d’un autre contexte culturel.

– Présentation des élèves d’échange (et de leur pays d’origine) sur le tableau d’affichage ou dans le journal scolaire.

Faire découvrir d’autres traditions (autres fêtes et jours fériés, autre organisation de fêtes et jours fériés connus) et discuter des contextes culturels ; intégration des élèves d’échange dans les journées de projet, les fêtes scolaires et les soirées de parents ; collaboration des élèves d’échange dans les cours de langues étrangères, organisation de tandems d’apprentissage.

 

Télécharger le document pour les écoles

Liste de contrôle pour l'intégration des étudiants d'échange international dans le quotidien scolaire

Les écoles peuvent tirer des avantages considérables de leur participation à des programmes d’échange de jeunes ou d’élèves. Voici quelques-uns des avantages que les écoles peuvent tirer de tels engagements.